Racing Club de Strasbourg

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Fred68 le Lun 30 Aoû 2010, 21:37

Ca je n' ai pas eu la chance de le vivre mais j'imagine...Je me rapelle d'une épopée européenne avec notemment Liverpool le Milan AC et des matchs intertoto. Aussi une saison en Ligue 1 ou on était invaincu à domicile jusqu'a la 32ème ou 33ème journée on était tombés façe à Nantes et tout ceux qui venaient à la Meinau tremblais de la tête aux orteils...Je ne veux pas croire que ce club va sombrer dans l'oubli

Fred68
Joueur de Ligue 2

Messages : 303
Date d'inscription : 23/07/2010

http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par mar67 le Lun 30 Aoû 2010, 21:49

ou encore tous ces derby contre Metz-Nancy-Sochaux. Et un autre derby en l2 certe, si mes souvenirs sont exact, contre le FC Mulhouse remporté par le FCM 3-4. Quelle ambiance, bas et hauts rhinois mélangés. C'était pas triste mais correct et dans la bonne humeur
avatar
mar67
Champion de CFA

Masculin Messages : 139
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 70
Localisation : alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Fred68 le Mer 01 Sep 2010, 00:01


Mamadou Bah, le milieu de terrain de Strasbourg (National), a été transféré au VfB Stuttgart.

Courtisé par Blackpool ou encore Auxerre, le milieu de terrain international guinéen Mamadou Bah (22 ans) rejoint finalement le VfB Stuttgart. Montant de la transaction : près de 600 000 euros pour un contrat de trois ans.

I.G. (Rédaction Football365.fr)
avatar
Fred68
Joueur de Ligue 2

Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 35
Localisation : COLMAR

http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Fred68 le Mer 01 Sep 2010, 00:03


Le milieu de terrain strasbourgeois Quentin Othon va faire l'objet d'un prêt à Châteauroux.

Sous réserve de la traditionnelle visite médicale, le milieu de terrain strasbourgeois Quentin Othon (22 ans) va être prêté à Châteauroux.

R.L. (Rédaction Football365.fr)
avatar
Fred68
Joueur de Ligue 2

Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 35
Localisation : COLMAR

http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Fred68 le Mer 01 Sep 2010, 10:35



Alors que le Stade de Reims était plus que sur ses pas, l'attaquant de Strasbourg Ali Mathlouthi a finalement rempilé avec le club alsacien, ce qui mettra un terme aux bruits le donnant depuis un moment sur le départ dans ce qui était appellé le véritable "feuilleton Ali-Azouz Mathlouthi ".

Le joueur de 23 ans a donc rempilé pour une saison ce lundi après-midi, ce qui fait qu'il sera sous contrat jusqu'en Juin 2012. C'est une bonne nouvelle pour l'entraineur Laurent Fournier encore dans l'incertitude concernant l'homologation des autres contrats de joueurs toujours en attente. Mathlouthi a réalisé un bon début de saison, jouant trois matchs en National pour un but inscrit par ses soins.
foot-national
avatar
Fred68
Joueur de Ligue 2

Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 35
Localisation : COLMAR

http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par mar67 le Mer 01 Sep 2010, 18:56

Le site de la Fédération française de football vient de l’officialiser : aucun des joueurs du Racing dont les contrats n’avaient pas été homologués par la DNCG (1) de la Ligue de Football Professionnel n’a été repêché par la DNCG d’appel de la FFF.

Mardi, le président Jean-Claude Plessis, accompagné du président de l’association support RCS Patrick Spielmann et de l’expert-comptable Bernard Barberi, avait été auditionné par le gendarme financier de la Fédération. Les départs en dernière minute de Mamadou Bah à Stuttgart (transféré pour trois ans et 600000 euros) et Quentin Othon à Châteauroux (en prêt sans option d’achat) laissaient aux dirigeants strasbourgeois l’espoir de qualifier l’un ou l’autre des cinq joueurs en salle d’attente depuis plusieurs semaines.
Mais malgré l’économie salariale de 20000 euros réalisée grâce aux départs de Bah et Othon, la DNCG a visiblement jugé la situation financière du Racing suffisamment préoccupante pour confirmer la décision de première instance.
Jérémy Abadie, Marcio, Yohan Betsch (blessé six mois après son opération des ligaments croisés du genou), Anicet Eyanga et Jocelin Ahoueya se retrouvent donc aujourd’hui officiellement sans club. Quant à Bill Tchato, qui n’avait pas encore signé, il paraît évident qu’il ne sera pas autorisé à le faire, même s’il est chômeur et si son engagement pourrait être financé à hauteur de 9200 euros par l’UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels). Le cas du latéral camerounais Eric Nyatchou Ndema, qui s’est finalement engagé comme stagiaire, reste lui en suspens.
Avec les départs de Bah et Othon, mais aussi les blessures de Kébé, Brahmia et Ledy (opéré mardi d’une fracture de la main gauche), Laurent Fournier ne dispose donc plus que de treize professionnels sous contrat : Gurtner, Donzelot, Outrebon, Sikimic, Pichot, Damour, Peuget, Genghini, Mbongo, Ketkeophomphone, Correia, Mathlouthi, Hadji.
« Ils seront tous qualifiés », claironnait encore ces derniers jours le président Jean-Claude Plessis. On est loin du compte.

Stéphane Godin
avatar
mar67
Champion de CFA

Masculin Messages : 139
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 70
Localisation : alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Fred68 le Mer 01 Sep 2010, 19:59

mar67 a écrit:« Ils seront tous qualifiés », claironnait encore ces derniers jours le président Jean-Claude Plessis. On est loin du compte.
Ils nous ont bien pris pour des jambons quand même... Evil or Very Mad
Le pire c'est Fournier qui amène des joueurs sous contrat avec Créteil , qui se retrouve au Pôle Emploi...La suite , Fournier va partir car toutes les promesses de Plessis et Fontenla ne sont pas repectées , aujourd'hui il doit comprendre qu'il a fait une belle boulette en venant à Srtrasbourg et s'il veut encore entrainer une équipe pro un jour il va se faire griller en restnt sur les bords du Rhin. Suspect
avatar
Fred68
Joueur de Ligue 2

Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 35
Localisation : COLMAR

http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par mar67 le Mer 01 Sep 2010, 21:19

L. Fournier ne doit plus savoir à quel saint se vouer. Franchement je ne voudrais pas être à sa place. Quelle galère!!
avatar
mar67
Champion de CFA

Masculin Messages : 139
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 70
Localisation : alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par mar67 le Jeu 02 Sep 2010, 08:49


le 02/09/2010 à 02h19
Racing inqualifiable.

Jérémy Abadie et quatre de ses coéquipiers sont, comme Bill Tchato, chômeurs ce matin. Photo Jean-Marc Loos
La DNCG (1) d’appel de la Fédération a refusé hier de qualifier les cinq joueurs dont les contrats n’avaient pas été validés par son homologue de la Ligue de Football Professionnel. Le RCS saisira le CNOSF (2) dès aujourd’hui pour tenter d’inverser ce jugement.



C’était hier midi après l’entraînement. Alors que le Racing attendait encore le verdict de la DNCG d’appel de la Fédération, Laurent Fournier lâchait ce commentaire prémonitoire : « Il ne faut pas mentir aux gens. Si le groupe reste aussi restreint, je ne vois pas comment nous pourrions continuer à annoncer que nous jouons la montée. »

Deux bonnes heures plus tard, ses propos ont pris une tout autre résonance. La DNCG a confirmé la décision prise un mois plus tôt par son homologue de la Ligue de Football Professionnel : aucun nouveau contrat du RCS n’a été validé, malgré les départs en dernière minute, mardi, de Mamadou Bah (transféré pour 600000 euros à Stuttgart) et Quentin Othon (prêté sans option d’achat à Châteauroux). En clair, les cinq joueurs dans l’attente de leur qualification (Jérémy Abadie, Marcio, Anicet Eyanga, Jocelin Ahoueya et Yohan Betsch) sont désormais chômeurs. Le Mans et Besançon, eux aussi reçus avant-hier par le gendarme financier de la FFF, ont été pareillement sanctionnés.

A la Meinau, l’incompréhension est totale. D’abord chez Laurent Fournier, remonté comme une pendule. L’entraîneur se retrouve à la tête d’un groupe de 16 pros, dont seulement 13 valides (2) avant le périlleux déplacement de samedi (20h) à Bastia. « J’ai les boules pour ceux qui ne sont pas qualifiés. Je suis solidaire du club. Le budget présenté tenait la route. Le léger dépassement de masse salariale était rattrapable sur la saison. La DNCG se fout de la gueule du monde. C’est un scandale de mettre ainsi des joueurs au chômage. Une aberration. Le Mans (Ndlr : qui, selon le directeur sportif Jean-Luc Witzel, « possède 9 millions de fonds propres ») et Besançon ont eux aussi été sanctionnés. Je vais tout faire pour que le Racing remonte en L2. Même si l’effectif est juste en quantité, je vais me battre pour qu’il ne soit pas lâché à Noël, qu’il soit même dans les cinq premiers à la trêve et que grâce à un nouveau budget, nous puissions recruter au mercato d’hiver. Nous allons nous accrocher et ne pas lâcher. »

Dès aujourd’hui, l’avocat du RCS va saisir le CNOSF, chargé de missions de conciliation, mais dont les Fédérations ne sont pas tenues de suivre les recommandations. A 11h30, Jean-Claude Plessis, Jean-Luc Witzel et Laurent Fournier détailleront leur stratégie, chiffres à l’appui, en conférence de presse à la Meinau. Passablement abattu, le président accuse le coup (voir ci-contre). Pour lui, le verdict de la DNCG est inique. « Nous avons baissé la masse salariale de plus de 5 millions à 1,7 million. Désolé, je n’ai pas pu faire mieux. A quoi bon avoir fait partir Bah et Othon si c’était pour ne qualifier aucun joueur à leur place ? En intégrant leurs salaires de juillet et août et les quatre joueurs en attente de qualification, Betsch, Abadie, Marcio et Ahoueya (Ndlr : à l’évidence, le RCS ne compte pas sur Anicet Eyanga), nous dépassons la masse salariale autorisée de 7 %. Ça représente 150000 euros sur l’année. La masse salariale annuelle brute des quatre représente 165000 euros et le départ de Bah et Othon, une économie de 216000. Si nous ne sauvons aucun des quatre, nous serons même en dessous du plafond autorisé. Je ne comprends vraiment pas pourquoi la DNCG a été aussi sévère. »

Difficile de ne pas lier cette sévérité au comportement des nouveaux propriétaires londoniens lors de leurs précédents passages devant la DNCG de la Ligue de Football Professionnel. Pour les institutions du foot, l’arrogance semble avoir un prix. Malheureusement, ce sont les joueurs qui le paient.

Stéphane Godin
avatar
mar67
Champion de CFA

Masculin Messages : 139
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 70
Localisation : alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par mar67 le Jeu 02 Sep 2010, 15:58

National - Strasbourg recalé par la DNCG

«La plus grosse claque de ma carrière» affirme le président Plessis
Le président du RC Strasbourg (Nat) Jean-Clause Plessis a affirmé ce matin qu'il avait reçu «la plus grosse claque de (sa) carrière» après que la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) a refusé d'homologuer mercredi les contrats de plusieurs joueurs.



«La plus grosse claque de ma carrière» affirme le président Plessis

La DNCG a refusé les qualifications de cinq recrues en raison d'un dépassement de 120.000 euros de la masse salariale (DNA de ce matin). Le nouvel entraîneur Laurent Fournier ne dispose par conséquent que d'un groupe de 16 joueurs professionnels (dont trois actuellement blessés) et une remontée en Ligue 2 apparaît d'ores et déjà compromise.
Jean-Claude Plessis s'est déclaré «très en colère» ce matin, estimant que la DNCG s'était montrée «injuste»: «La masse salariale est passée de 5,169 millions d'euros à 1,703 millions d'euros et on nous embête pour 3.000 euros de salaire alors qu'il y a des sommes bien plus importantes dans le football», a-t-il regretté.
«La moyenne salariale des 16 joueurs pros est de 4.000 euros. Dans cette affaire on est brimé. C'est la plus grosse claque de ma carrière», a-t-il ajouté.
Le président du Racing a indiqué qu'il espérait toutefois faire valider un, voire deux contrats en attente auprès de la Ligue. «Et si cela ne marche pas je saisirai le CNOSF» (Comité national olympique et sportif Français«, a-t-il conclu.

avatar
mar67
Champion de CFA

Masculin Messages : 139
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 70
Localisation : alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Fred68 le Jeu 02 Sep 2010, 22:50

avatar
Fred68
Joueur de Ligue 2

Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 35
Localisation : COLMAR

http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par mar67 le Ven 03 Sep 2010, 16:44

Racing : le contrat de Marcio finalement homologué par la LFP

Le Brésilien Marcio voit enfin le bout du tunnel.
Le contrat du défenseur central brésilien Marcio, recruté cet été par le Racing Club de Strasbourg, a finalement été validé par la DNCG (*) de la Ligue de football professionnel, 48 heures après le refus de la DNCG d'appel de la Fédération française de football de valider les contrats de plusieurs joueurs strasbourgeois signés ces deux derniers mois.

L'information, évoquée dans nos colonnes ce matin, a été officialisée par le site internet du club alsacien cet après-midi.

"Cette homologation a été possible car l'instance de la Ligue a pris en compte le prêt de Quentin Othon à Châteauroux (L2)", précise le communiqué diffusé par le RCS.

Cette nouvelle, qui devrait en partie rassurer le coach strasbourgeois Laurent Fournier, pourrait être suivie par deux autres bonnes surprises la semaine prochaine, à savoir l'homologation des contrats de Jérémy Abadie et Jocelyn Ahoueya, qui doivent être "à leur tour réexaminés par l'instance de la LFP", explique le site internet du Racing.

Rappelons que le RC Strasbourg a quitté ce matin l'Alsace pour se rendre en Corse où il affrontera demain soir (20h) le SC Bastia pour le compte de la 5e journée de National.
avatar
mar67
Champion de CFA

Masculin Messages : 139
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 70
Localisation : alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Fred68 le Ven 03 Sep 2010, 18:17

Et une bonne nouvelle une !!En ce moment c'est une denrée rare sur les bords de la Krimmeri... Wink
avatar
Fred68
Joueur de Ligue 2

Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 35
Localisation : COLMAR

http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Fred68 le Dim 05 Sep 2010, 13:13

Si mal récompensés


Le bastiais Mathieu Robail , qui arme sa frappe sous les yeux de B.Genghini et de strasbourgeois méritant , a marqué le seul but de la rencontre à la 55ème minute. Photo Nice Matin

Après trois nuls, les Strasbourgeois ont encaissé hier à Bastia leur première défaite sur un penalty de Robail à la 55 e (1-0). Un revers paradoxalement concédé après leur match le plus convaincant. Leur inefficacité offensive, qui dure depuis 290 minutes, leur a joué un vilain tour.

Samedi prochain (14h45) à la Meinau, le Racing recevra le promu colmarien vêtu d’un costume de relégable du plus mauvais effet. Est-ce véritablement une surprise ? Non, si l’on se réfère aux soubresauts sans fin qui animent son quotidien depuis des mois. Oui, si l’on en juge par sa première défaite de la saison, concédée hier à Furiani sur le plus petit des scores, à l’issue d’une prestation pourtant plus convaincante que toutes les précédentes.
À l’exception - peut-être - de son entrée en piste contre Cannes (3-3), le Racing a en effet fourni sa production la plus consistante. La plus aboutie aussi, même si le terme paraît bien incongru après 290 minutes sans marquer. Près de cinq heures donc.

Mais sans la grande partie du gardien brésilien du Sporting, Novaes, vainqueur de deux duels face à Mathlouthi (10 e) et Mbongo (35 e) et à la parade sur un puissant tir croisé d’un Mathlouthi décidément en pleine bourre (8 e) et un coup franc plongeant de Ketkeophomphone, écarté d’une superbe claquette sous la barre (45 e), les Bleus en auraient fini dès la première période avec cette inefficacité qui les contraint au surplace.
A contrario, il faut bien admettre que dans ce véritable combat de boxe, les Bastiais auraient eux aussi tout aussi bien pu punir une défense bleue déstabilisée par leurs incessants changements d’orientation. Moizini, à droite, et Robail, à gauche, s’en sont donné à cœur joie. Outrebon a dû suppléer son gardien sur une reprise de Suarez à l’entrée de la surface (4 e). Damour, collé à son poteau gauche, a sauvé sur sa ligne une tentative de Robail à l’entrée des 16 m (33 e). Un missile d’Angoula à quelques centimètres de la lucarne droite de Gurtner a fait frissonner la vingtaine de supporters bas-rhinois présents (38 e), mais pas autant que le slalom de Harek au cœur de la défense bleue, lequel, seul aux 6 mètres, a frappé comme une mule au-dessus (39 e).

Pichot : « Je ne l’ai pas touché »

C’est donc peu dire que le 0-0 de la pause ne reflète nullement la qualité des débats. Reste à savoir si les deux équipes vont tenir ce rythme jusqu’au bout. Notamment un Racing à la marge de manœuvre aussi réduite que son effectif. Malheureusement pour les Bleus, la réponse ne va pas tarder à tomber, sous forme d’une faute pas méchante de Stéphane Pichot qui, dans la surface, accroche le pied d’appui d’un Moizini insaisissable. Un bon vieux « croche-patte » qui va précipiter la perte des hommes de Laurent Fournier. Car sur le penalty, Robail ajuste un Gurtner parti du bon côté (55 e). « Pich » dément cependant avoir accroché le Bastiais : « Je n’y vais pas pour prendre le ballon, mais contrer sa frappe. Je suis sûr de ne pas l’avoir touché. »
Le RCS pourrait accuser le coup. Il reste au contraire dans le coup. Bien sûr, Gurtner va lui sauver la mise à deux reprises, d’une sortie sacrificielle dans les pieds de Moizini (73 e) et d’un arrêt déterminant sur une reprise instantanée d’El Azzouzi (84 e).

Mais alors que Laurent Fournier a joué son va-tout en faisant rentrer Hadji et Correia, le club bas-rhinois va être tout près d’arracher son 4 e nul consécutif. Sur un débordement puissant de Donzelot, Mathlouthi reprend parfaitement, presque trop, son centre en retrait. Novaes se mue une fois de plus en rempart infranchissable (90 e).
Pendant que le Sporting, toujours invaincu, s’installe dans le fauteuil de coleader, le Racing se glisse lui dans la peau d’un relégable, 19 e. Mais il veut croire que sa période de disette tire à sa fin. « Nous gagnerons des matches avec beaucoup moins d’occasions », prédit Pichot. Peut-être. À condition, toutefois, de les mettre au fond.

Stéphane Godin - L'Alsace
avatar
Fred68
Joueur de Ligue 2

Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 35
Localisation : COLMAR

http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par mar67 le Dim 05 Sep 2010, 13:28

Touché l'adversaire pas touché, pénalty pas pénalty ? je n'en sais rien, les images nous le montreront peut-être. Moi ce qui m'agasse c'est le fait d'avoir des occasions à foison et ne pas en mettre une au fond. Hier soir l'attaque avait plusieurs fois le but au bout des pieds, mais rien. 0 but en 3 rencontres , il y a un problème!!
avatar
mar67
Champion de CFA

Masculin Messages : 139
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 70
Localisation : alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Fred68 le Dim 05 Sep 2010, 13:57

Une vidéo du match pour te faire ton propre opinion.

http://www.sc-bastia.net/v4/?p=6155
avatar
Fred68
Joueur de Ligue 2

Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 35
Localisation : COLMAR

http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Actarus le Lun 06 Sep 2010, 10:27

Pas besoin de vidéo pour me faire une idée, le Racing est en grand danger. 19è après 5 journées Exclamation
avatar
Actarus
Champion de National

Masculin Messages : 219
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 47
Localisation : Sur la route.....

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par mar67 le Lun 06 Sep 2010, 11:13

Avoir autant d'opportunités et n'en mettre aucune au fond des filets, c'est grave.
On manque cruellement d'efficacité.

Edit : bon courage à toutes les équipes devant se rendre à Bastia. Quelle ambiance délétère avant, pendant et après la rencontre.
avatar
mar67
Champion de CFA

Masculin Messages : 139
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 70
Localisation : alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Fred68 le Mar 07 Sep 2010, 10:50

Pascal Camadini , entre cauchemar et Colmar


Pascal Camadini n'a pas le sourire en ce moment : censé être coordinateur sportif , il est " mis au placard" par la direction qui souhaite s'en séparer. Photo J.M.Loos

La direction du RCS, qui souhaite se séparer du coordinateur sportif corse, tente de l’écœurer en multipliant les brimades. Dernier exemple en date : elle lui a refusé d’aller superviser Colmar le week-end dernier contre Bayonne. Le staff en avait pourtant fait la requête avant le derby contre les SRC ce samedi (14 h 45) à la Meinau.

Son sort a été scellé dès l’arrivée des nouveaux propriétaires londoniens. Pourtant, depuis sa nomination fin mars, le président Jean-Claude Plessis a tout tenté pour sauver le soldat Pascal Camadini, dans le collimateur de la direction anglaise pour avoir été au service de son ami Philippe Ginestet. Mais rien n’y a fait.
Reçu le 8 juillet (notre édition du 10) par le président délégué Christophe Cornelie qui lui a indiqué la porte de sortie, le coordinateur sportif, sous contrat jusque fin août 2011, refuse de partir sans le paiement de son année. Cornelie lui a bien proposé 30 000 euros pour solde de tout compte. Mais le Bastiais de naissance a décliné l’offre.

Depuis, les avocats des deux parties ont tenté de négocier une séparation amiable. En vain. Du coup, les nouveaux patrons - excepté Plessis qui a décidé de ne plus s’en mêler, comme il ne se mêlait déjà plus des licenciements économiques de huit salariés (1) - ont donc changé de stratégie. Jusqu’ici chargé de l’observation des adversaires de l’équipe pro en National, le coordinateur sportif mène depuis quelques jours une mission d’évaluation au centre de formation. Ce qui veut à la fois tout et rien dire. En d’autres termes, il est au placard.
Désormais au contact quotidien de Jean-Marc Kuentz, directeur du centre, et François Keller, entraîneur de la réserve, avec lesquels il n’entretient pas les meilleures relations, le Bastiais a eu la surprise de devoir se rendre l’autre week-end à la rencontre de CFA 2 entre la réserve de Troyes et l’équipe 3 de l’AJ Auxerre, adversaire des stagiaires du RCS avant-hier (0-0). « Que va faire Camadini à Troyes pour voir la réserve auxerroise ? Je croyais que la priorité était la remontée de l’équipe pro, pas de la réserve », ironisait l’autre jour un proche de l’équipe fanion.
Pire encore : alors que Laurent Fournier en avait émis le souhait, la direction a refusé au coordinateur l’autorisation d’assister samedi à Colmar - Bayonne (0-1) en prévision du derby contre les SRC à la Meinau en fin de semaine. Au prétexte que ça ne relevait pas de ses nouvelles attributions. Il est donc allé voir jouer les U 13 et U 15 du club.

Au mépris de l’intérêt sportif

En réalité, que lui est-il reproché ? Outre ses accointances avec Philippe Ginestet, des émoluments plutôt confortables accordés par l’ex-propriétaire avant la cession du club. Réfractaire à l’idée de sortir le carnet de chèques pour honorer un contrat qu’elle n’a pas signé, la direction londonienne use donc de méthodes qui ne l’honorent pas, dans la droite ligne d’une gestion humaine plus que contestable. Pour pousser vers la déprime et la sortie le Corse, elle va jusqu’à faire la démonstration qu’elle est prête à se tirer une balle dans le pied. En clair, à desservir le groupe sportif. Le seul qui, par ses résultats, peut la sortir de l’ornière financière - 7,4 millions d’euros investis depuis décembre pour un club de National - dans laquelle elle a déjanté.

Sur ce dossier éminemment sensible, Laurent Fournier s’en tient à un strict droit de réserve : « Voyez avec la direction ! » Quant à Pascal Camadini, il se contente depuis des mois, à chaque fois qu’on le croise, d’un « Bonjour ! » discret qui - ceux qui le connaissent le savent - n’invite pas à poursuivre la conversation. Le coordinateur sportif a importé la légendaire omerta corse à la Meinau, conscient de jouer son avenir et celui de sa famille. « Si les dirigeants strasbourgeois croient pouvoir avoir Pascal comme ça, ils se trompent lourdement », faisait remarquer, samedi à Furiani, l’un de ses vieux amis bastiais, informé de la situation.

48 rangs perdus en deux ans et demi

Voilà donc comment le Racing, relégable ce matin, a choisi de se passer, avant le crucial derby de samedi, de l’analyse technique d’un type riche de 16 années de professionnalisme et, toutes compétitions confondues, de près de 500 matches. Un entêtement presque risible venant d’une direction totalement ignorante des choses du foot avant d’y mettre les pieds en décembre et qui, contre toute logique sportive et financière, préfère l’envoyer voir l’équipe 3 d’Auxerre à 350 km que les SRC à 75.

L’affaire fera sans doute encore sourire une planète foot qui n’en finit plus de se gausser d’un RCS ne sachant décidément plus comment se distinguer. Ah si ! Par un chiffre cruel : depuis sa victoire au Mans, alors 4 e, le 1 er mars 2008 (1-0), le club strasbourgeois, 11 e ex aequo de Ligue 1 ce soir-là, a perdu 48 rangs dans la hiérarchie hexagonale. Deux ans et demi plus tard, il est 19 e de National. Ce n’est pas du pessimisme. Juste du réalisme.

Stéphane Godin - L'Alsace

(1) Le président du Racing a déjà perdu il y a quelques jours son assistante, Valérie Bonjour, licenciée pour faute grave et dont le cas va désormais se régler devant la juridiction prud’homale.
avatar
Fred68
Joueur de Ligue 2

Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 35
Localisation : COLMAR

http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par mar67 le Mer 08 Sep 2010, 11:50

le 08/09/2010 à 08h23
Racing
Pas d’autres qualifiés ?



Le défenseur brésilien Marcio, dont le contrat a été validé vendredi, pourrait bien être le 17e et dernier pro du Racing jusqu’à Noël au moins.

La réponse devrait tomber ce soir, au plus tard demain. La DNCG (1) étudiera cet après-midi la requête formulée par le Racing pour faire qualifier Jocelin Ahoueya et Jérémy Abadie. Sans grande chance, a priori, d’y répondre favorablement. Comme le stipulait le président bastiais, Julien Lolli, dans notre édition de dimanche, la tolérance pour dépassement de la masse salariale est de 3 % (48 000 euros). Or, depuis l’homologation de Marcio (et malgré les départs de Mamadou Bah à Stuttgart et Quentin Othon à Châteauroux), la masse salariale du RCS dépasse le plafond autorisé d’un peu plus de 60 000 euros.

Aucun élément objectif ne permet donc d’étayer la thèse selon laquelle la DNCG fera preuve de compassion en ce milieu de semaine à l’égard du club bas-rhinois. Ce dernier l’a bien compris d’ailleurs et a chargé la semaine dernière le capitaine Loïc Damour d’une mission délicate pour un jeune de 19 ans : demander à tous ses coéquipiers une baisse de leurs salaires (déjà peu élevés pour la plupart) de 5 à 10 %. Cette diminution aurait ainsi pu faciliter l’une ou l’autre qualification. Soumise à la volée, l’idée n’a pas reçu d’écho favorable au sein du groupe. Le débat n’a même semble-t-il pas eu lieu, les joueurs ne s’estimant pas responsables de l’impasse dans laquelle se trouvent aujourd’hui leurs infortunés coéquipiers.

À l’instar d’Anicet Eyanga, qui ne s’entraîne plus avec l’effectif et a déjà activé certaines pistes (Ndlr : Gueugnon lui a fait une offre, Guingamp, qui cherche aussi un attaquant, souhaite le voir une semaine à l’essai à partir de vendredi et Gloria Bistrita, club de D 1 roumaine, est également prêt à le tester), Jérémy Abadie, Jocelin Ahoueya et, sans nul doute, Bill Tchato - qui, hier matin, espérait encore signer - devraient se retrouver sur le marché du travail.

Le cas Ahoueya est d’ailleurs singulier. Son engagement avait été conclu en échange du transfert de Rodrigo à Sion. Le club suisse acceptait de recruter le Brésilien, aux émoluments supérieurs à 30 000 euros (en L 2). En contrepartie, le RCS récupérait le petit milieu béninois, en disgrâce au FC Sion où il était rémunéré nettement moins cher. Un deal conclu entre le président suisse, Christian Constantin, et le propriétaire londonien du Racing, Jafar Hilali. Sauf - bonne - surprise en provenance de la DNCG, ce marché-là ne tient plus.

S.G.
avatar
mar67
Champion de CFA

Masculin Messages : 139
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 70
Localisation : alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Fred68 le Mer 08 Sep 2010, 12:47

Dommage.En même temps je sais pas si , Plessis nous a dit la vérité lors de la conférence de presse qu'il a fait... ( au sujet des salaires actuels ) , car sinon avec le prêt d'Othon on aurait pû en prendre au moins un : Abadie...


Dernière édition par Fred68 le Mar 28 Sep 2010, 15:53, édité 1 fois
avatar
Fred68
Joueur de Ligue 2

Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 35
Localisation : COLMAR

http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par mar67 le Mar 28 Sep 2010, 10:26

Racing
À fond de cinquième ?


David Ledy va conduire l’attaque strasbourgeoise ce soir aux côtés de Samir Hadji face à une équipe de Plabennec qui a terminé 2 e sur la phase retour 2009-2010 derrière le champion Evian.
Invaincu depuis quatre matches, le RCS, pas toujours convaincant dans le jeu, se satisferait, en l’absence de quatre titulaires suspendus, de signer sa troisième victoire ce soir (20 h) à la Meinau contre Plabennec.


« Dans de telles circonstances, d’autres entraîneurs auraient des craintes. Moi pas. Ça ne me fait pas peur. J’ai confiance en ces mecs. On va voir comment vont réagir ceux qui ont moins joué depuis le début de saison. »

À en croire Laurent Fournier, auteur des propos ci-dessus, la suspension simultanée de quatre de ses titulaires habituels, Benjamin Genghini, Loïc Damour, Francisco Donzelot et Ali Mathlouthi, constituerait presque une chance pour le Racing. Au moins le sera-t-elle pour ceux appelés à leur succéder ce soir (20 h) à la Meinau contre Plabennec, dont le meneur de jeu n’est autre qu’un certain Laurent David, ancien du FC Mulhouse, qui fêtera ses 40 ans le 9 janvier. Le toujours fringant ex-Mulhousien a encore été élu meilleur joueur 2009-2010 d’un National dont son club, promu, a terminé 12 e ex aequo.

Plabennec ou l’histoire d’un Petit Poucet breton qui vit sa vie à l’ombre du grand voisin brestois. En 2006-2007, le Stade Plabennecois évoluait encore en CFA 2. Il a connu deux accessions depuis : en CFA en 2007 et National en 2009. L’an passé, malgré un énorme passage à vide estival (cinq défaites d’affilée), il a rempli son contrat.

En ce début 2010-2011, l’équipe de Franck Kerdilès, privée ce soir de Vincent Richetin suspendu, Aboubakary Fofana, qui retrouve la forme en réserve après un souci de cartilage au genou, et Nicolas Kernevez, victime d’une rupture des croisés le 4 septembre contre Orléans, est en avance sur ses temps de passage 2009-2010. Malgré un succès initial à Alfortville (2-0), elle peine néanmoins toujours autant à s’exporter. Témoin ses trois défaites de rang à Luzenac (2-0), Amiens (1-0) et Rouen (2-0) sans marquer le moindre but. Comme la saison dernière, c’est d’abord à domicile, où elle reste sur trois succès et un nul, qu’elle compte sauver sa peau. « Plabennec est une équipe bien en place, qui n’a rien à perdre sur ce match, avec des mecs capables de faire la différence comme Laurent David », observe un Laurent Fournier qui sait cependant la victoire du RCS indispensable dans ce type de match pour se mêler à la course à la montée. Avec les quatre suspensions, son onze de départ sera modifié en profondeur. Stéphane Pichot évoluera à son poste de prédilection — latéral droit — pour la première fois de la saison.

« Goethals m’appelait’’Chose’’ »

Titulaire à une seule reprise jusqu’ici comme milieu axial à Paris, le Brésilien Marcio reculera en défense centrale où il a fini vendredi à Gueugnon après la sortie de Donzelot. Un axe que Julien Outrebon délaissera pour être aligné à gauche (là aussi une première). Le milieu béninois Jocelin Ahoueya étrennera ses galons de titulaire à la récupération. Enfin, le duo Hadji - Ledy, encore inédit en pointe, sera associé devant.

L’entraîneur strasbourgeois attend beaucoup de ces hommes-là et les a remontés cette semaine en se référant à son propre exemple : « Quand je suis arrivé à Marseille en 1991, j’ai passé six mois à m’échauffer derrière les buts. Raymond Goethals m’appelait ‘’Chose.’’ Il me disait : ‘’Chose, va chercher les plots, rapporte les ballons.’’ Bernard Pardo s’est blessé et j’ai intégré l’équipe à Saint-Etienne, puis contre le Milan AC à domicile. Je ne suis plus sorti de l’équipe. J’ai expliqué que ce match était la chance de certains. À eux de la saisir. Pour que la concurrence soit bonne, les remplaçants doivent l’être aussi. C’est bien que tout le monde ait sa chance. »

En la saisissant, les intéressés soulageraient un club qui espère faire fructifier les huit points sur douze récoltés lors des quatre derniers matches, mais s’interroge toujours sur son potentiel réel.

S.G.
Dicko et Laprevotte dans les 16

avatar
mar67
Champion de CFA

Masculin Messages : 139
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 70
Localisation : alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Fred68 le Mer 29 Sep 2010, 23:59

Le Racing touche ses limites.



Amoindri par quatre suspensions, le RCS a concédé hier face à un Plabennec modeste, mais pas vilain son 3 e nul en cinq sorties à la Meinau. Son cinquième match consécutif sans défaite inquiète plus qu’il ne rassure. Les Bleus sont 14 es ce matin, à six points du podium.

Une petite bronca, proportionnelle au nombre de spectateurs présents à la Meinau (4813 annoncés), raccompagne les Strasbourgeois aux vestiaires. Il est 22 h hier. Pour la 3e fois en cinq productions devant son public où il reste certes invaincu (2 victoires, 3 nuls), le Racing a dû se contenter de partager les points. Il peut même s’estimer heureux de n’avoir pas été puni sur les deux énormes occasions plabennecoises de la fin de match.

Laurent Fournier, apparu devant la presse avec la mine des mauvais jours, en a bien conscience. « Nous sommes dans la continuité de notre première mi-temps catastrophique à Gueugnon. Ce n’est pas assez. » Il attendait beaucoup de ses habituels remplaçants, en l’absence de Genghini, Mathlouthi, Donzelot et Damour suspendus. Il a bien eu une réponse de leur part, mais pas celle qu’il espérait.
Du reste, au bout d’une demi-heure, il a envoyé ses deux attaquants du banc, Nouha Dicko et Victor Correia, à l’échauffement. Dans une Meinau déserte, transformée en caisse de résonance, ses coups de gueule s’entendent jusque dans les tribunes. « Fais ch… », s’agace-t-il devant l’incurie offensive des siens.
D’ailleurs, les deux meilleures occasions de la 1 re période sont bretonnes. Jean-Michel Abiven marque même d’une superbe tête après un centre de la droite de Le Hénaff. Mais le capitaine plabennecois n’avait pas fait l’effort de se replacer dès le début de l’action et est justement signalé hors-jeu (32 e). Une minute plus tard, les Bleus ne vont devoir leur salut qu’à Régis Gurtner. Sur une tête piquée du même Le Hénaff, esseulé au 2 e poteau après un coup franc de l’ex-Mulhousien Laurent David, le gardien bas-rhinois a la bonne idée de serrer les jambes au pied de son poteau droit (33 e).

« Revoir les ambitions à la baisse »

Et le Racing dans tout ça ? A l’image d’un Sikimic à qui ses coéquipiers n’offrent pas de solutions, il saute les lignes par de longs ballons dont la défense centrale bretonne se régale. L. Fournier attendra encore un petit quart d’heure en 2 e période avant de changer ses batteries. Le temps pour Ledy d’armer d’entrée une bonne frappe de 25 m écartée sans trop de souci par Mottier (46 e). Un Ledy qui va ensuite s’offrir la meilleure occasion strasbourgeoise du match, d’une volée du droit en extension sur un centre d’Outrebon. Mais sa reprise au point de penalty rate le cadre d’une poignée de centimètres (65 e).
La Meinau, déjà ronchonne à la mi-temps, s’impatiente. Julien Outrebon hérite d’un carton jaune - le 3 e cette saison - qui le privera de la réception de Fréjus/Saint-Raphaël le vendredi 8 octobre.

Dans ce match qui ne peut que basculer sur un coup du sort, le Racing va passer tout près de la punition à la 84 e. Alors que son capitaine Milovan Sikimic demande à l’arbitre Alban Jung des explications sur un coup franc sifflé pour une prétendue faute de Ahoueya, Plabennec joue vite et bien le coup. Jean-Michel Abiven en profite pour décocher un tir croisé que Gurtner doit détourner du bout des doigts en corner. Et que dire de la dernière occase plabennecoise à la 88 e, avec ce centre fuyant d’Abiven que le rentrant Sakho, seul à 10 m du but, expédie à côté !
Volontairement positif après les huit points pris sur les quatre matches précédents, Fournier a du mal à cacher son désappointement, alors que son équipe ne compte toujours que deux succès en neuf rencontres. « J’avais dit il y a plusieurs semaines qu’il fallait stabiliser le club, revoir les ambitions à la baisse. C’est plus que jamais d’actualité. »
Ce nul d’une grande pauvreté est riche de ce seul triste enseignement.
Stéphane Godin - L'Alsace
avatar
Fred68
Joueur de Ligue 2

Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 35
Localisation : COLMAR

http://srcolmar.meilleurforum.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racing Club de Strasbourg

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum